« Consolidation du leadership collectif des femmes aux processus démocratiques dans le Sud’Est ».

Fanm Deside a démarré officiellement le vendredi 1er mars 2019 un nouveau projet intitulé « Consolider le leadership collectif des femmes aux processus démocratiques en Haïti ». Ce dernier est financé par le Fonds des Nations Unies pour la Démocratie (FNUD) sur une période de 24 mois dans les dix communes du Sud’ Est.

Au cours des trente (30) dernières années, le pays fait face à de graves crises politiques et électorales qui entravent la participation systématique des femmes dans les processus démocratiques vers la dynamique de consolidation de la démocratie. Nous faisons référence à l’absence quasi-totale des femmes à la dernière législature parlementaire haïtienne (moins de 3% de femmes). Le quota de 30% des femmes dans toutes les sphères de la vie nationale n’est pas appliqué. Ce projet s’articule autour d’une meilleure participation des femmes à la vie démocratique.

Des activités relatives au renforcement du leadership collectif des femmes, à la sensibilisation des communautés autour des enjeux réels de la participation et à l’implication des femmes, seront réalisées dans le cadre dudit projet.

La mise en œuvre de ce projet sera exécutée en collaboration avec la Mairie de Jacmel, l’Association des Journalistes du Sud’ Est (AJSE) et l’Association des Femmes Combattantes de Siloé (AFCDS).

Updated: 10 avril 2019 — 20 h 45 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *